Articles

Retrouvez tous nos articles

« Le Test » La preuve de l’après vie ?

Partager sur

PODCAST

« Le test » Stéphane Allix

« Le test » Stéphane Allix

Interview : Anthony CrombetMusique : la rose rouge « le couple solaire »Descriptif : Voici un podcast sur le livre  » le test » Peut-on communiquer avec les défunts ? Voilà l’enquête avec une sélection de 6 médiums sérieux… 4 objets cachés dans le cercueil du père de Stéphane Allix. Vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur ?

Le test la preuve de l'après vie ?

Le test

Une expérience inouïe : La preuve de l’après-vie ?

Lorsque mon père est décédé, j’ai placé des objets dans son cercueil.

Je n’en ai parlé à personne.

Puis j’ai interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts.

Découvriront-ils de quels objets il s’agit ?

C’est le test.

Peut-on parler avec les morts ? Des femmes et des hommes le prétendent et en font même profession.

Des milliers de gens les consultent. Ces capacités sont-elles réelles ou est-ce une illusion ?

Pour répondre à ces interrogations, Stéphane Allix a testé six médiums. Les résultats sont stupéfiants et confirment ce que révèlent les recherches scientifiques menées sur ce sujet : la vie après la mort est aujourd’hui une hypothèse rationnelle.

Comment devient-on médium ?

Est-ce un don ou une malédiction ?

Comment décrire ce qui se passe lors de la mort ?

Où va-t-on après ? Consulter un médium peut-il aider au processus de deuil ? Comment éviter les charlatans ?

Autant de questions que ce livre aborde, nous entraînant à la découverte d’une réalité à la fois simple et vertigineuse : il est possible de communiquer avec ceux que nous aimons au-delà de la mort.

Lorsque mon père est décédé, j’ai placé quatre objets dans son cercueil. Je n’en ai parlé à personne. Puis j’ai interrogé des médiums qui disent communiquer avec les morts.

Découvriront-ils de quels objets il s’agit ?

C’est le test.

Mon père, Jean-Pierre Allix, est décédé le 16 juin 2013 à l’âge de quatre-vingt-cinq ans. Ce fut un père admirable, que j’ai aimé, et que j’aime encore. Il m’a appris à être un homme pour qui la parole et le sens de l’honneur priment sur tout.

Il m’a incité à devenir une personne exigeante envers moi-même comme envers les autres, et fière de l’héritage qui est le mien. Il m’a enseigné à être curieux, à savoir faire preuve de discernement mais aussi à écouter sans juger trop rapidement. Il m’a montré par son exemple que la vie est étonnante, et que précisément cette capacité à être étonné, quel que soit son âge, est ce qui nous préserve du désespoir.

Il m’a indiqué comment regarder, lire, comprendre et chercher.

Il m’a fait découvrir Tolstoï, Flaubert ou Stendhal, et m’a inculqué l’importance de construire des phrases qui veuillent dire quelque chose, mais qui soient aussi agréables à lire.

« Un texte c’est de la musique », disait-il.

En lisant ce qui va suivre vous allez mieux saisir pourquoi ne pense que mon père est bien plus que le simple sujet d’une expérience particulière – ce test auquel j’ai soumis six médiums, deux hommes et quatre femmes. Il est mon partenaire, le personnage invisible mais central de ce livre auquel il a participé parfois avec difficulté, souvent avec émotion, et même de temps à autre avec humour.

Partager sur : 

Vous pourriez aussi être intéressé par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.